Le BPM - Volume 1
Édition 1 - Janvier 2009









Vous êtes ici : AccueilLe BPMVolume 1Édition 1
Transformez vos résolutions en compétences

À l’approche de Noël, beaucoup de gens sont victimes d’une bouffée de culpabilité. C’est là que commencent les remises en question et, vous l’aurez deviné : les résolutions !

Cliché, direz-vous ! Vous avez bien raison.

C’est pour cela que je vous suggère de transformer ces résolutions en objectifs (ou compétences !!). Voici donc sept (7) petits conseils pour vous aider à maintenir ces bonnes intentions :

1. Prenez des résolutions précises et non nébuleuses. Soyez quantifiables : faire le ménage du sous-sol, manger 5 fruits ou 5 légumes par jour, épargner 500$. Des énoncés précis vous permettront de bien garder le cap.

2. Écrivez vos résolutions. Pourquoi ne pas les installer sur votre frigo question de ne jamais les perdre de vue.

3. Établissez un échéancier. Nous sommes à l’ère des plans d’action. Donnez-vous les moyens de mesurer vos progrès.

4. Soyez réalistes. Nous ne disposons pas tous des mêmes moyens (temps, argent). Pensez-y !

5. Planifiez du temps à votre agenda pour travailler sur vos résolutions. L’agenda sert souvent à fixer des rendez-vous professionnels. Prenez rendez-vous avec vous-mêmes.

6. Demeurez motivés Plus facile à dire qu’à faire, je sais. Mettez vos amis dans le coup, ils sauront vous remettre sur la bonne voie.

Saviez-vous qu’une nouvelle habitude prend entre 7 et 21 jours avant d’être acquise ? Eh oui ! Voilà pourquoi le septième conseil est le plus important.

7. Persévérez !!! Ce mot, nous le répétons sans cesse à nos chers apprenants. C’est maintenant le temps de suivre nos propres conseils !

Vous avez maintenant tout en main pour être du 7% des gens qui réussissent à tenir leurs résolutions !

Le BPM vous souhaite un excellent temps des fêtes ! Paix, plaisir, amour et bonheur à vous !

** Les grandes lignes de ces conseils sont tirées du bulletin mensuel de Manuri.


- Les programmes de la FBD nous seront remis progressivement à partir de l’automne 2009.

- Les programmes IS-ISP sont présentement en cours d’expérimentation dans certains centres pour adultes. L’implantation facultative se fera en 2009-2010. L’implantation obligatoire en 2010-2011.

- Presque tous les DDE des nouveaux sigles sont disponibles sur bimenligne

- Une collaboration entre la CSSMI et la Montérégie débutera en janvier 2009 pour la rédaction d’un nouvel outil diagnostique qui saura répondre aux nouveaux besoins en anglais.

- Visitez régulièrement notre site FGA ainsi que Moodle : dépôt de matériel d’ici et d’ailleurs, informations nouvelles, forums de discussion dans les différentes matières.





Le tableau blanc interactif
6 janvier 2009 

Le tableau blanc interactif (ci-après TBI) est un appareil qui possède les avantages d’un écran tactile et de la projection vidéo.

Comment cela fonctionne-t-il ?

L’écran blanc tactile est relié à un ordinateur et agit comme dispositif de pointage au même titre que la souris d’un ordinateur. Un projecteur affiche sur le TBI l’écran de l’ordinateur. Il est donc possible d’effectuer tout ce que l’on peut réaliser à l’ordinateur à l’aide d’une souris mais sur un écran grand format. Le TBI est vendu avec un logiciel dédié, qui permet de tirer avantage de ces nouvelles possibilités.

Avantages et inconvénients

Le TBI peut remplacer le tableau noir. On peut y écrire, y dessiner. Les avantages comparativement au tableau noir sont nombreux :
- Il est possible de déplacer, de redimensionner les objets dessinés (un mot, un cercle, etc.)
- On peut afficher une image, un vidéo, une page web et l’annoter directement sur le TBI
- Il est possible de préparer à l’avance les contenus.
- Le contenu peut être sauvegardé puis transmis électroniquement aux élèves.

Les inconvénients sont peu nombreux et sont davantage des barrières franchissables : le coût d’acquisition puis la barrière technologique (et psychologique) à son utilisation.

L’acquisition

Une installation fixe minimale en considérant que le projecteur est déjà acquis est de l’ordre de 1500 $. Une installation complète, projecteur compris tournera facilement dans les 4 000 $.

Lors de la journée pédagogique montérégienne (JPM) d’octobre 2008, la compagnie De Marques a offert une présentation du ActiveBoard. Lors de la prochaine JPM (avril 2009), la compagnie Duo Com présentera un produit similaire, le SMARTBoard.

Une solution très économique basée sur l’utilisation d’une télécommande de la console de jeu Wii de Nintendo est apparu en 2007. Pour environ 50 dollars, vous pouvez construire votre TBI. Pour plus d’information, vous pouvez consulter l’auteur à l’origine de cette initiative http://www.cs.cmu.edu/ johnny/projects/wii/.

Et la pédagogie ?

On reproche souvent au TBI de n’être qu’un outil de plus pour offrir de l’enseignement magistral, ce qui constitue un obstacle à la différenciation pédagogique mise de l’avant par le Renouveau. Mais, on peut se servir du TBI comme d’un outil de remédiation (en revenant sur une leçon ou un exercice qui étaient affichés). Il facilite également la présentation de travaux de groupes. Il permet aussi à un enfant de réaliser un travail individuel, en étant conseillé et aidé par un groupe.

Puis, à l’éducation des adultes, tout outil qui permettra aux enseignants de retirer leurs vieilles pantoufles de répondeur automatique pour véritablement enseignant et favoriser des interactions enseignant-groupe est le bienvenu. Dans ce sens, je préconise bien sûr une implantation des TBI dans les CÉA.

Passée la phase de découverte de la nouveauté, le TBI devient un outil comme un autre. C’est le travail de l’enseignant et sa capacité à créer des activités attractives qui comptent. La technologie ne remplace pas un enseignement de qualité et n’a jamais rendu les élèves plus intelligents.

Il reste maintenant à documenter les utilisations et les succès dans l’implantation de cet outil qui fera très certainement boule de neige. À cet effet, nous avons un groupe de travail issu du comité TIC FGA Montérégie qui se penchera sur le sujet.







Calendrier
« octobre 2014 »
L M M J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
 
Sujet

Chaque courriel devrait avoir un sujet dans l’entête qui reflète le contenu du message.



[Alt]+[Tab]

Sans l’ombre d’un doute, c’est mon raccourci PRÉFÉRÉ. Il permet de basculer d’une application ouverte à l’autre.

Vous maintenez la touche [Alt] enfoncée et vous appuyez successivement sur la touche [Tab] pour voir défiler les différentes applications en cours d’exécution. Quand vous trouvez celle que vous désirez, vous lâchez les touches du clavier.