Vous êtes ici : AccueilRÉCIT  > Idéateur - quel logiciel utiliser ?


Idéateur - quel logiciel utiliser ?




3 décembre 2012
 

Les idéateurs sont des logiciels qui permettent de créer des cartes mentales, cartes conceptuelles ou cartes heuristiques (et communément appelées mindmap).

Il existe plusieurs logiciels d’idéation, lequel devriez-vous utiliser ? C’est le but de cet article : vous accompagner à faire un choix éclairé selon vos besoins et votre contexte.

Introduction

Nous vivons, en FGA Montérégie, une certaine recrudescence de la promotion de l’usage des cartes mentales. C’est excellent ; ce type de logiciel est méconnu et trop souvent sous-utilisé.

C’est d’ailleurs dans l’article Les cartes d’organisation d’idées que M. Laurent Demers traite de cette stratégie gagnante en pédagogie (paru dans l’édition 8 du volume 2 du BPM en mai 2010). Vous êtes invités à le lire.

Enfin, cet article vous permettra d’améliorer votre aisance quant à la composante 2 de la compétence professionnelle 8 : Évaluer le potentiel didactique des outils informatiques et des réseaux en relation avec le développement des compétences du programme de formation.


Papier ou électronique ?

La création d’une carte mentale sur papier peut sembler attrayante pour les enseignants :
- Cette approche évite l’utilisation d’appareils électroniques (rassurant pour l’enseignant qui n’a pas pas à être confronté à la gestion de ces appareils et aux différents problèmes potentiels relatifs à l’usage de la technologie).
- Elle permet aussi plus facilement l’expression artistique chez l’élève.

Cependant, l’approche électronique comporte de nombreux avantages. En voici quelques uns :

Les critères de sélection

Plusieurs logiciels d’idéation existent. Lequel choisir ? Pour vous aider dans votre démarche de sélection, voici quelques critères de sélection (sans ordre précis) :

  1. l’utilisabilité ou la convivialité
  2. l’esthétisme
  3. le coût
  4. l’interopérabilité
  5. l’accessibilité
  6. la langue
  7. autres fonctions clés propres aux idéateurs

L’utilisabilité ou la convivialité

La convivialité ne s’agit plus, à mon avis, d’un critère important puisque tous les idéateurs offrent sensiblement les mêmes fonctions de base avec les mêmes touches. Une fois que l’on connaît les principes généraux d’un idéateur, ils sont transférables d’un logiciel à l’autre.

L’esthétisme

L’esthétisme est un critère très subjectif. L’élégance de l’interface, le nombre et la qualité des thèmes graphiques et les possibilités artistiques des cartes sont autant de facteurs qui peuvent influencer votre choix.

Le coût

Le coût est un facteur très important dans le contexte éducatif. À cet effet, il importe de comprendre les différents modèles quant aux logiciels d’idéation :
- Les logiciels libres ne coûtent strictement rien (freemind, freeplane).
- Les logiciels du type freemium : la version de base est gratuite mais les fonctions intéressantes requièrent un abonnement (qui lui est payant).
- Les logiciels payants

L’interopérabilité

Peut-on facilement exporter la carte mentale dans un format lisible par d’autres logiciels ? Par exemple, une fonction très intéressante des idéateurs est la planification d’un texte. Or, une fois le plan du texte complété, il est intéressant de pouvoir prendre ce plan et l’importer dans un texteur pour passer à l’étape de rédaction. Malheureusement, les idéateurs qui exportent gratuitement la carte mentale en texte sont rares.

L’accessibilité

Est-ce que le logiciel fonctionne sur Windows ? Sur Mac ? Sur les appareils mobiles ? La nouvelle tendance dans les logiciels d’idéation est le service complètement web. Ainsi, les Mindomo, Mindmeister, Bubble.us, Popplet sont autant de services web qui offrent certaines possibilités d’édition et d’exportation des cartes. C’est intéressant comme approche mais ces services sont souvent moins puissants que les logiciels installés.

Autres fonctions clés propres aux idéateurs

Peut-on facilement ajouter des images aux bulles ? Peut-on avoir des bulles flottantes ? Y a-t-il moyen de marquer la relation entre les bulles ?


Un tableau comparatif

En utilisant le service web SocialCompare, voici un tableau comparatif de plusieurs idéateurs gratuits [1].


Se poser les bonnes questions

Finalement, voici dans l’ordre quelques questions pour orienter votre choix :

1. Existe-t-il un idéateur installé sur les ordinateurs de la classe ?

Oui ? Utilisez-le. C’est sans doute un logiciel qui suffira à vos besoins de base en idéation.

2. Est-ce que la commission scolaire dispose d’une licence générale pour tous ses établissements pour un idéateur payant tel Inspiration ?

Oui ? Utilisez-le. Le logiciel Inspiration est un excellent idéateur. Si votre commission scolaire l’a acheté, profitez-en !

3. Est-ce que le travail de création et de consultation des cartes mentales s’effectuera toujours à partir du même appareil ? du même type d’appareil ?

Oui ? Envisagez alors un logiciel qui s’installe sur l’ordinateur, comme XMind ou Freeplane.

4. Est-ce que la collaboration, l’exportation ou la diffusion de cartes sont des fonctions importantes ?

Oui ? Considérez davantage les services web comme Mindomo, MindMeister ou Popplet.


Conclusion

Quel est le meilleur idéateur ? Abstraction faite de Mindjet qui fait, à mon humble avis, bande à part (mais qui coûte un bras et que je ne recommande conséquemment pas), la réponse variera selon votre contexte.

Ce qui est clair : vous devez favoriser auprès de vos élèves l’utilisation d’idéateur. C’est une stratégie gagnante, aidante pour la métacognition, LE facteur le plus déterminant dans la réussite de vos élèves.


[1] Les idéateurs payants ne furent pas considérés car le choix est trop abondant uniquement avec les gratuits ; inutile de s’empêtrer des logiciels payants même s’ils offrent du plus joli, du plus puissant.

Répondre à cet article


  

 

Idéateur - quel logiciel utiliser ?
« juillet 2014 »
L M M J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
 
Documentation et présentations à la JPM
lundi 2 juin

Plusieurs animatrices et animateurs ont diffusé leur documentation ou leur support visuel utilisé lors de la présentation à la Journée pédagogique montérégienne (JPM). Vous pouvez les consulter dans le glossaires Les ateliers du 25 avril 2014, dans le Salon des enseignants de la Montérégie. Il peut s’agit d’un document attaché ou encore d’un lien internet vers la ressource.